Restauration des bois de placage

  RESTAURATION : D’ECAILLURES OU D’ECLATS

Ecaillures ou éclats : morceaux de placage manquants ou endommagés

1. Choisissez un placage identique à celui d’origine ou le plus proche : essence, veinage, rainage ronce, fil... et si possible de même épaisseur.

2. Effectuez le tracé au crayon de la partie manquante. Ne tracez jamais vos pièces en travers, c’est à dire perpendiculairement au veinage. Tracez-les de façon à obtenir de préférence des joints en sifflet ou en biseau. Ceux-ci vous permettront d’assembler les placages de remplacement et d’origine par coupes obliques et de mieux marier leurs fils ou leurs veines. Vos tracés devront tenir compte de l’ajustage, prévoir quelques millimètres en plus.

3. Pour découper votre pièce : placez-la sur un support parfaitement plan. Tranchez le bois de fils (bois dont le sens du veinage est rectiligne) avec la scie à placage. Positionnez la règle guide le long de la coupe, maintenez-la d’une main, de l’autre sciez le placage, le dos de la scie venant en appui sur le guide. La ronce , la loupe ... (bois dont le veinage est sinueux) avec le tranchet en suivant leur mouvement

4. Présentez votre pièce sur la partie à restaurer, effectuez un nouveau tracé au crayon sur les parties chevauchées. Pour le bois de fil : positionnez la règle guide le long du tracé comme mentionné au paragraphe 3. Sciez simultanément les bords du nouveau et de l’ancien placage à l’aide de la scie pour un parfait ajustage. Pour la ronce et la loupe : découpez au tranchet les bords de l’ancien placage en suivant les contours de la pièce de remplacement.

5. Préparez le support. Retirez les tombées de placage avec le tranchant du ciseau à bois. Grattez les traces d’ancienne colle à l’aide du fer de rabot à dents.

6. Vérifiez le parfait ajustage de votre pièce. Réajustez si nécessaire. Striez le contre-parement (dessous de la pièce) au fer de rabot à dents pour obtenir une meilleure adhérence au collage.

7. Encollez les deux parties de COLLE DE POISSON ou de colle forte à l’aide du PINCEAU FICELLE. Mettez la pièce en place. Pressez modérément au MARTEAU A PLAQUER (côté panne en lissant) pour faire ressortir l’excédent de colle par les rives puis nettoyez à l’éponge végétale imbibée d’eau tiède.

8. Serrez les parties encollées : intercalez une feuille de papier entre la pièce et la cale de serrage. Bridez à l’aide des cerces. Laissez sécher deux heures minimum

9. Affleurez au RACLOIR sans toucher si possible au placage d’origine.

10. Poncez au FINISHING 220 puis 400 à l’aide de la CALE A PONCER à semelle de liège

  REBOUCHAGE DE PETITS ECLATS

1. Éliminez les traces d’ancienne colle avec la pointe du ciseau à bois. Dépoussiérez.

2. Faites fondre la gomme laque à reboucher à l’aide du fer à gomme laque. Laissez durcir.

3. Raffleurez au RACLOIR. Poncer au papier de verre grain moyen puis FINISHING 200 et 400

  REPARATION DE CLOCHES OU DE CLOQUES

On appelle cloches ou cloques, les boursouflures disgracieuses du placage.

A - Pour rabattre les petites cloches

1. Frottez vivement la cloque avec l’arrête de la CALE A PONCER côté liège pour ramollir la colle

2. Pressez de suite avec la panne du MARTEAU A PLAQUER en effectuant un mouvement de lissage jusqu’à disparition de la boursouflure.

B - Pour rabaisser les cloches plus importantes

1. Chauffer la cloque avec le FER A GOMME LAQUE en prenant soin d’humidifier préalablement le placage boursouflé pour éviter de le brûler

2. Rabaissez au MARTEAU A PLAQUER comme indiqué en A.2.

Nota : En cas de non-adhérence due à une insuffisance de colle d’origine : incisez au tranchet la boursouflure dans le sens du fil du bois. Soulevez délicatement tour à tour les côtés de l’incision pour y glisser de la colle. Rabaissez au marteau à plaquer comme indiqué précédemment. N’omettez pas de nettoyer l’excédent de colle à l’éponge humide.

  MISE EN PLACE DE FILETS MANQUANTS

1. Nettoyez soigneusement leur emplacement au ciseau à bois

2. Ajustez le filet puis procédez au collage comme mentionné au chapitre RESTAURATION paragraphe 7, 8, 9 et 10.

Nota : Pour les filets métalliques : striez le contre-parement avec le fer de rabot à dents puis le frotter avec une gousse d’ail pour lui donner une meilleure adhérence.

  TRAVAUX NEUFS

1. Sélectionnez vos placages. Déterminez leur longueur et largeur. Prévoyez du débord. Repérez l’ordre d’assemblage. Dressez leurs champs à l’aide de la scie à placage et de la règle guide.

2. Assemblez-les suivant repérage sur un support plan. Pour maintenir les joints bien serrés, piquez une pointe à placage à l’extrémité des feuilles. Déroulez et collez le papier gommé sur la longueur de l’assemblage. Humidifiez préalablement le papier sec, retirez les pointes à placage.

3. Encollez le placage sur son support. Prenez soin auparavant de les trier au fer de rabot à dents pour obtenir une meilleure adhérence.

4. Appliquez le placage sur son support environ dix minutes après. Maintenez-le avec des pointes à placage. Humidifiez-le à l’éponge végétale imbibée d’eau tiède. Chauffez-le au FER A GOMME LAQUE ou au fer à repasser sans vapeur réglé sur nylon. Sans attendre lissez fortement avec le MARTEAU A PLAQUER (côté panne). Commencez par une extrémité, si besoin est réhumidifiez le placage pour ramollir la colle.

5. Laissez sécher puis durcir. Décollez le papier à joints en le mouillant. Otez les pointes à placage. Retournez le support, il vous servira de guide pour scier les débords à la scie à placage. Raflfeurez au râcloir.

  LES ASTUCES DU PROFESSIONNEL

- Si votre placage est sec et cassant, humectez-le d’eau à plusieurs reprises pour lui redonner de la souplesse

- Si vous débitez une feuille de placage en travers : prenez soin de maintenir ses fibres avec du papier à joints.

- N’omettez pas de retirer les pointes à placage près avoir placé, sous peine de provoquer des traces ou taches de rouille. Pour les ôter facilement, ne les enfoncez jamais complètement.

- Si vous voulez plaquer une partie creuse : pour faciliter le ceinturage du placage, mouillez uniquement son parement (face extérieure et visible du placage).

- Si vous plaquez à la colle forte : chauffez préalablement les parties à encoller

- Ne faites jamais bouillir la colle forte préparée au bain-marie : « colle bouillue, colle foutue »



Dans cette fiche méthode, nous vous recommandons d'utiliser les produits suivants :


  • Utilisé avant l'étape du ponçage au grain fin, le racloir permet d'affleurer (couper) de minuscules copeaux afin de parfaire l'état de surface de la pièce de bois.

    18,30 €
    Fiche produit
  • FINISHING AU STEARATE

    Dit papier « ébénisterie », il permet de réaliser des travaux fins pour la préparation des bois et leurs finitions. Il n'est pas cassant, ne s'encrasse pas et ne raye pas le bois.

    2,00 €
    Fiche produit
  • CALE A PONCER BOIS/LIEGE

    Depuis des générations la vraie cale de l'ébéniste, plus performante que les cales en bois ou en plastique garantissant un travail rapide, précis et régulier. Elle s’utilise avec les mousses à poncer et les Papiers Finishing au stearate.

    14,90 €
    Fiche produit